Plan stratégique d'intervention en environnement sur le territoire des Îles-de-la-Madeleine

Vous êtes ici : PSIE-TIM > Démarche et méthode d'analyse

Retourner au site d'Attention FragÎles

 

 

Démarche et méthode d'analyse

Les principales étapes de la démarche sont décrites ci-dessous. La démarche préconisée fut spécialement adaptée à la réalité sociale, économique et environnementale des Îles-de-la-Madeleine. Elle s’appuie sur les résultats d’initiatives semblables menées au Québec et ailleurs dans le monde.

1. Démarche en 7 étapes

1.1. Mettre en place une démarche participative

  • Cette démarche ne pouvait déployer son potentiel qu’en s’appuyant sur un dialogue soutenu entre les acteurs du milieu, dont les regards sur le territoire et sa gouvernance sont riches et multiples. Nous avons donc veillé à mettre en place des mécanismes de participation, à toutes les étapes du processus (de la recherche documentaire à l’élaboration du diagnostic territorial). Au total, plus de 85 personnes de 35 organisations distinctes ont contribué à construire ce PSIE.
  • Les participants se sont rassemblés autour de deux grands événements et de huit tables sectorielles et thématiques, et la plupart ont également contribué de façon individuelle à relire et commenter les travaux. Les avis recueillis ont porté non seulement sur des questions environnementales très concrètes, mais aussi sur les rôles et mandats des acteurs en place, que nous cherchions à clarifier afin de stimuler la réflexion sur les moyens à mettre en œuvre pour une meilleure gouvernance sur le territoire des Îles. Tout en demeurant à promouvoir et à parfaire, les mécanismes de participation mis en place ont veillé à assurer la transparence, l’animation non partisane, l’ouverture et la souplesse du processus de concertation.

La liste des participants est disponible ici (PDF, 61 ko).
La liste des participants à la journée de travail du 17 juin 2014 est disponible ici (PDF)

1.2. Mettre à jour le profil du territoire

  • Le profil du territoire est l’élément de base du PSIE. Il offre un cadre de référence à partir duquel peuvent s’élaborer le diagnostic territorial, les stratégies et les orientations en environnement. Il est le reflet de la mémoire et du regard des acteurs sur les questions environnementales d’actualité aux Îles de la Madeleine.
  • Décliné en 10 thèmes, ce profil devait décrire l’état actuel des milieux naturels, les pressions agissant sur eux, ainsi que les pressions futures et les aspects globaux à considérer pour anticiper leur évolution.

1.3. Élaborer un diagnostic du territoire

  • Le diagnostic territorial permet aux acteurs de se positionner face à l’avenir, étant donné les connaissances partagées et les enseignements tirés de l’expérience sur le terrain.
  • Décliné en 15 risques et 13 enjeux environnementaux, ce diagnostic comprend pour chaque risque : une synthèse du profil (cœur de la problématique), un bilan des réalisations des dix dernières années et une caractérisation des risques, c’est-à-dire une évaluation de leur probabilité d’occurrence et de leurs impacts potentiels sur les milieux naturels, sociaux et économiques. Le diagnostic comprend aussi des cartes thématiques qui révèlent les espaces concernés par les impacts des risques.

L'outil utilisé pour caractériser les impacts du risque est disponible ici (PDF).
L'outil utilisé pour élaborer le bilan des actions est disponible ici (PDF).

1.4. Identifier un éventail d’options stratégiques

  • Pour répondre aux 13 enjeux environnementaux identifiés, quatre grandes catégories d’options d’interventions ont été formulées en lien avec chaque thème ou risque. Elles représentent les leviers à actionner pour répondre à ces enjeux. Elles ont chaque fois été déclinées en une série d’actions précises à poursuivre ou à mettre en place. Ces grandes catégories visaient soit à :
    1. Renforcer les capacités d’action localement (financement, aspects de gouvernance, connaissances et formation)
    2. Éviter/atténuer les risques, ou en transférer la responsabilité.
    3. Réduire la vulnérabilité des milieux naturels (les renforcer, augmenter leur capacité d’adaptation).
    4. Mettre en valeur les milieux afin de préserver les biens et services qu’ils génèrent.
  • Ces actions ont été validées et priorisées par les acteurs présents lors de la journée de travail du 17 juin 2014

1.5. Recueillir des éléments de stratégie

  • Ce travail consistait à recueillir au fil de la démarche les éléments qui allaient pouvoir servir d’appui à l’identification des priorités d’intervention sur le territoire. Ils comprennent entre autres une hiérarchisation des milieux selon leur niveau de vulnérabilité, et une hiérarchisation des risques selon leur niveau d’impacts.

> L’outil d’analyse utilisé pour parvenir à cette classification est disponible ici : Matrice de sensibilité, PDF, 170 ko).

1.6. Formuler des orientations stratégiques

  • Des orientations ont été élaborées pour permettre le renforcement des capacités d’action à l’échelle du territoire et pour intégrer le secteur de l’environnement au cœur des décisions sur le développement du territoire. Nous avons cherché à identifier les leviers qui pouvaient permettre de fonder l’action environnementale sur une stratégie à la fois légitime, ancrée dans le présent, enrichie des réflexions et volontés de la collectivité territoriale, et projetée dans l’avenir.

1.7. Proposer un dispositif de mise en œuvre et de suivi

  • Enfin, une proposition a été élaborée pour veiller à la mise en œuvre du PSIE.

2. Avantages et limites de la méthodologie

Cette approche qualitative est adaptée au contexte local. Si les analyses réalisées reflètent bien la lecture actualisée et commune du territoire sous sa dimension environnementale, étant donné l’absence d’indicateurs environnementaux bien établis et vu les incertitudes importantes quant à l’évolution du territoire, leur justesse et leur précision seront à améliorer au fil du temps.

retour au haut de la page
 

logo-plan-strategique-d-intervention-en-environnement-sur-le-territoire-des-iles-de-la-madeleine-no-lego-foot

Le Plan stratégique d'intervention en environnement sur le territoire des Îles-de-la-Madeleine est une réalisation d'Attention FragÎles en concertation avec les acteurs en environnement aux Îles-de-la-Madeleine.